Développer des gammes de produits naturels

produits agriculture biologique

La société Yamlys a pour objectif de développer des gammes de produits naturels pour les professionnels et les amateurs.


Respect de l’écologie

Cette réalité est incontournable, assurer l’avenir de nos enfants dans un monde respectueux de la nature est un réel défi. Yamlys entreprise souhaite apporter sa contribution dans ce combat, et c’est pour cette raison qu’elle en a d’ailleurs fait son métier.

Produits destinés à l’agriculture biologique

La plupart des produits que nous commercialisons est utilisable en agriculture biologique (voir les annexes du Règlement CEE N° 2092/91 concernant le Mode de Production biologique de produits agricole, partie 2, page 22 B).

Mise en application des directives REACH

C’est le signe fort des Etats membres à vouloir œuvrer pour une vie plus saine.

En partenariat avec des universités, Yamlys participe à la mise en relation des entreprises, qui devront contrôler les molécules suspectes des produits de synthèse qu’ils commercialisent, par des scientifiques agrées pour faire ces contrôles. En cas d’obligation de retrait, Yamlys pourra, avec ces universités, rechercher des molécules naturelles de remplacement.

molécule remplacement agriculture biologique, protection environnement

Conseil expertise :

Dans le cadre de notre réseau, nous sommes principalement en partenariat avec :

  • L’ Université de Metz
  • Institut Pasteur à Lille et d'autres organismes labélisé "GPL"

Nous sommes en mesure d’orienter les analyses à faire sur les produits suspects, et de proposer des solutions de remplacement, Yamlys est en charge de la communication ; à ce titre nous effectuons les devis et factures.

Avec la Directive REACH mise en application à partir de 2008, c’est une réelle harmonisation des Etats Membres pour la mise en place de règles communes, pour la protection de la population et de la nature.

Un des objectifs de REACH est que plus jamais nous ne soyons confrontés à des dérives comme l’amiante, les PCB et bien d’autres maux encore de notre civilisation.